MAS "Le Boisjolan"


MAS "Le Boisjolan"
11, rue de Paris
95400 Villiers-le-Bel
Tél. : 01 34 04 38 20

Fax : 01 39 33 68 46
e-mail : leboisjolan@afaser.org


Présentation

Historique

Ouverte en mai 2002, la MAS le Boisjolan est située dans un charmant cadre de verdure au sein d’un quartier résidentiel.

Public accueilli

La MAS accueille 40 résidents adultes polyhandicapés. Depuis 2009, elle est agréée pour un accueil de 32 places d’internat dont une place en accueil temporaire, et de 8 places d’externat. L’établissement prend en charge des adultes polyhandicapés très dépendants dans tous les actes de la vie quotidienne et nécessitant des soins permanents.

Nombre de places agréées

32 places d'internat.
8 places d'externat.

Haut de page

Objectifs et mission

La MAS Le Boisjolan se donne pour objectif de proposer aux résidents, atteints d’un polyhandicap ou d’une maladie invalidante, un lieu de vie adapté propice à un bien-être physique et psychique, "une maison où vivre sa vie d’adulte" et, aux membres de leur famille, un relais et un soutien.

L'établissement vise donc à préserver ou à développer leurs capacités motrices, cognitives et relationnelles et à favoriser leur accès aux loisirs.

Il veille au développement de leurs liens sociaux et fait place à leur famille en maintenant une grande liberté d’accès à l’établissement et en respectant les souhaits de retour en week-end et  vacances.

La MAS est aussi un établissement médico-social qui reçoit des personnes adultes handicapées qui ne peuvent effectuer seules les actes essentiels de la vie, qui n’ont pas - ou pas pu - acquérir un minimum d’autonomie et dont l’état nécessite une surveillance médicale et des soins constants.

L'établissement vise à assurer, au travers de son projet de soins, des soins de qualité constants et à développer des relais ainsi qu’une collaboration efficace avec les organismes sanitaires et médicaux, dans un souci d'une prise en charge médicale la meilleure possible, au regard des moyens humains et techniques mis à sa disposition pour cette mission de santé.

Haut de page

Prestations et activités

  • Aide dans l’accomplissement de tous les actes de la vie du résident
  • Soins permanent assuré par le pôle médical tous les jours et des consultations médicales internes et externes
  • Rééducation par kinésithérapie, psychomotricité
  • Adaptation et suivi du matériel orthopédique par ergothérapie
  • Animations, ateliers éducatifs et de loisirs en lien avec le projet de vie du résident
  • Transferts et séjours de vacances adaptés aux résidents
  • Aide psychologique et proposition d’un soutien psychologique aux familles
  •  Aide sociale aux familles qui le souhaitent par une assistante sociale

Des moyens

L’établissement assure un hébergement de qualité en prestation hôtelière complète : restauration, blanchisserie, entretien des chambres, des pièces de vie et des locaux, entretien des jardins.

Les résidents sont accueillis au sein de petites unités de vie composées d’une salle de séjour avec dégagement sur terrasse sous pergolas donnant accès direct sur le jardin.

Les unités de vie sont réparties sur 2 étages donnant accès sur les espaces verts qui entourent l’établissement.

Les chambres sont individuelles, adaptées à chacun, et les décorations sont personnalisées. Chaque chambre a vue sur jardin et le résident bénéficie d’un environnement calme.

En 2009, l’établissement a créé un centre de jour qui bénéficie à tous les résidents. De plus, il s’est doté d’un nouvel espace de balnéothérapie moderne.

Chaque jour de la semaine, les résidents sont accueillis en petit groupe de 8 au sein du centre de jour. Ils sont encadrés par 5 professionnels qui assurent des ateliers et des prises en charge éducatives individuelles.

L’établissement assure son fonctionnement d’une part, par une équipe pluridisciplinaire de 58 professionnels répartis en 4 pôles d’intervention : éducatif, médical et paramédical, services généraux, administration générale, et d’autre part, par des équipes de sous-traitance pour l’entretien des locaux, des espaces verts et la restauration. Les actes de kinésithérapie sont confiés à un cabinet extérieur.

Une équipe de 7 professionnels assure toute la semaine, week-end compris, des séances de rééducations aux résidents, sur prescription médicale.

Haut de page

Conditions d'admission

L’étude de candidature se fait sur dossier médical et social et par des entretiens d’évaluation de la situation de la personne au regard de notre capacité de réponse.

Dès qu'une place est disponible, le Directeur informe son correspondant de la MDPH. Les candidatures sont alors proposées par celle-ci et sur notification d'une orientation MAS prononcée par la CDAPH.

Les dossiers de candidature sont examinés par la direction et l'ensemble de ses cadres. Après concertation, le Directeur organise une première rencontre des familles avec la chef de service, et la psychologue. Cette rencontre a pour but de mieux connaître le résident, sa famille et le contexte de sa candidature.

Elle permet aussi de faire connaître au candidat et à la famille l'établissement et son mode de fonctionnement. Lors de cette rencontre une visite de l'établissement est organisée.

Une seconde réunion est organisée avec l'équipe pluridisciplinaire de l'établissement (Chef de service, médecins, psychologue, IDE, Psychomotricienne, ergothérapeute, AMP, maîtresse de maison,...) et les encadrants du résident candidat, s'il est issu d'un établissement, ou les partenaires extérieurs ayant une connaissance du candidat. Le candidat est invité à participer à cette réunion.

L'étude de la candidature se termine par un dernier entretien. A cette occasion, le candidat et sa famille sont reçus par le Directeur, puis par le médecin en entretien individuel.

Après cette procédure, si les conditions requises sont remplies, le directeur prononce l’admission du résident. Elle devient définitive après une période d'un mois d'observation et d'adaptation, éventuellement renouvelable.

Le jour de l'entrée est remis le livret d’accueil, le projet de l’établissement, et est établi le contrat de séjour tel que prévu par la loi du 2 janvier 2002.

Haut de page

Plan d'accès


Agrandir le plan

Haut de page